fbpx

25/03/2019 | Caspar Schjelbred

Pensées dans le métro

Ligne 13 – lundi matin

Je lève mes yeux de la page
Face à moi : une personne qui lit
A ma gauche : aussi
C’est beau une personne qui lit
Dans le métro, en public, n’importe où
En somme, c’est facile d’être beau
Il suffit de lire devant quelqu’un
Lire n’importe quoi ? Non, je ne crois pas
Un livre au moins, du papier de préférence
Quelque chose qui n’est connectée qu’à l’âme dont elle est l’expression