fbpx

24/06/2019 | Caspar Schjelbred

blague

blague
Ici il y a de la place pour faire de la publicité pour vos spectacles de théâtre ou pour n’importe quelle autre chose qui génère beaucoup d’argent. I’m only in it for the money. Une blague c’est une plaisanterie, donc quelque chose de plaisant. Faut-il plaire ? Oui, d’une certaine manière – mais à qui, quand et avec quoi, c’est plutôt ça la question. Il y aura toujours des tordus pour aimer ce que vous trouvez déplaisant, c’est comme ça, c’est la vie. Une blague est courte, la vie est longue. Il vaut donc mieux faire beaucoup de blagues – et souvent – pour trouver les gens avec lesquels vous avez des affinités. Et une fois trouvés ces gens-là, votre public en quelque sorte, continuer de faire des blagues pour développer votre relation. Rappelons-nous toutefois qu’on n’est pas obligé de raconter des blagues pour être drôle et que les drôleries non-verbales ont plus de chance de marcher à l’international. Mime is where the big money is, it’s a well kept secret. Remarquons pour conclure que ce n’est pas forcément drôle d’être une blague. Et surtout : si pour d’aucuns vous passez pour une blague, ça ne veut pas forcément dire que vous en êtes une.